FIFA, UEFA...

Rendez-vous dorénavant ici:http://phare-ouest.net/forum
Avatar du membre
Fancasmor
Maverick
Messages : 1289
Enregistré le : 26 juin 2013 14:04
Localisation : lit frais

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Fancasmor » 16 déc. 2014 14:09

c'est rigolo, la fifa decide elle même sur la publication du rapport à sa charge :bravo:

bref si pour certains il y avait encore un doute...

http://www.20minutes.fr/sport/football/ ... se-rapport
prends deux galettes saucisses avant le match, une pour toi et une en tant qu'offrande aux indiens du cimetière pour conjurer le sort!

Avatar du membre
Whitewaxinho
Amigo
Messages : 11748
Enregistré le : 30 juil. 2004 09:45

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Whitewaxinho » 16 déc. 2014 17:13

Oui... C'est une Mafia.
PAJDPO Killer!
Tonton35 a écrit :Franchement, on ne sait plus vendre, Dreossi revient.

Ruello, What else?

Avatar du membre
Lehu
Papoose
Messages : 2938
Enregistré le : 17 avr. 2014 14:08
Localisation : Brest (Voblast)

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Lehu » 23 déc. 2014 18:22

La FIFA, c'est la Corse.
"Fort avec les faibles, faible avec les forts" - L'Evangile II selon Saint-François (2017-2022)

Avatar du membre
Clark
Pionnier
Messages : 27955
Enregistré le : 12 mars 2006 17:15
Localisation : Ferdinand St Malo

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Clark » 18 févr. 2015 11:13

On le savait déjà que le foot devenait une catastrophe pour le véritable amateur de sport...Pov' tout petit SRFC... :(
Football : en finir avec la Ligue des champions pour rééquilibrer les débats
Je vais au cinéma pour me divertir, non pour assister à des viols, de la sodomie ou des bains de sang ! Nous avons tout cela à la maison.

Avatar du membre
Lehu
Papoose
Messages : 2938
Enregistré le : 17 avr. 2014 14:08
Localisation : Brest (Voblast)

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Lehu » 18 févr. 2015 11:36

Ce qui est indiqué dans l'article c'est ce que je prône depuis un petit moment, avec une maquette précise.

L'évolution actuelle, c'est un foot européen qui ne se résume plus qu'à 3-4 ligues (le reste c'est les miettes) avec 6-7 clubs qui repassent en boucle sur toutes les TV européennes et les autres qui ne servent que de faire-valoirs.

Il y a moyen à mon avis de faire quelque chose d'à la fois, rentable, équitable et surtout - favorisant une diversité/renouvellement.
"Fort avec les faibles, faible avec les forts" - L'Evangile II selon Saint-François (2017-2022)

Avatar du membre
eXistenZ
Gringo
Messages : 8182
Enregistré le : 31 mai 2005 17:45
Localisation : A Nanates

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar eXistenZ » 18 févr. 2015 11:42

Le système actuel me va bien, j'aimerai juste limiter les places en champions league à 2 max par grand championnat histoire de revaloriser la C3, et réhabiliter la C2 et la coupe intertoto, bref revenir au système des années 90 avec une champions league un peu étoffée (pas limité au champion) et une europa league avec une phase de poule conservée pour assurer un minimum de match.

En gros ce qu'il faudrait arriver à faire pour un championnat comme le notre c'est :

2 places en champions league
3 places en europa League
2 places en intertoto
1 place en coupe des coupes
Absence temporaire de signature, veuillez patienter...

Avatar du membre
Clark
Pionnier
Messages : 27955
Enregistré le : 12 mars 2006 17:15
Localisation : Ferdinand St Malo

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Clark » 18 févr. 2015 12:02

J'aimais bien le système strict d'éliminatoire direct (match aller-retour) depuis le début de la compèt'.
Cela limite forcément les investissements des très gros clubs puisque le risque peut être énorme en cas d'élimination prématurée. Deux formules de Coupe max (Champion & Coupe des Coupes). Donc, forcément moins de foot à la TV et de la place pour les autres sports...
Un retour financier plus important pour les clubs formateurs serait souhaitable, et un effort appuyé pour le monde du foot amateur...

J'aimerais bien aussi un système de Draft dans un championnat ouvert (avec donc des montées et descentes), histoire que 6 à 10 équipes ne monopolisent pas une bonne partie des talents de la planète.
... et bien sûr un fair-play financier drastique et une limitation de l'influence financière des medias/TV mais j'avoue ne pas savoir comment y arriver...
Enfin qu'ils se démerdent, mais le foot-bizness et la starification à outrance commencent à me brouter.

Je sais bien que je suis à côté de la plaque avec une Draft dans un marché "ouvert", mais on vit d'utopie :D
Est-ce que la Draft est adaptable pour le football européen?

Pas du tout. La draft trouve tout son sens dans un système fermé.
Mais en Europe, on est dans un marché dérégulé, donc il y a une surenchère, une course aux armements, pour attirer les meilleurs joueurs.
Et c’est précisément pour éviter cette inflation que les équipes NBA - très tôt puisque ça date des années 40 - ont mis en place cet outil de régulation.
Ils ont compris qu’elles étaient adversaires sur le terrain mais partenaires d’un point de vue économique.
D’où cette politique solidaire de répartition des revenus et du talent des joueurs.
Et d’ailleurs, c’est une blague entre propriétaires d’équipes : on vit dans un pays libéral et capitaliste, mais la façon de faire du profit relève d’une organisation socialiste.
Je vais au cinéma pour me divertir, non pour assister à des viols, de la sodomie ou des bains de sang ! Nous avons tout cela à la maison.

Avatar du membre
Lehu
Papoose
Messages : 2938
Enregistré le : 17 avr. 2014 14:08
Localisation : Brest (Voblast)

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Lehu » 18 févr. 2015 13:00

Ma proposition :

Règles de base :

- Limiter beaucoup plus les changements de joueurs dans un club au cours d'une même saison. Maximum 2-3 transferts en cours de saison.

- Saisons sur années civiles (intersaison en Hiver, très courte trêve l'Eté (fin juillet))

- Phases finales de Mondial tous les 2 ans en Hiver

- Une majorité relative de joueurs nationaux dans un club sur le 11 de départ (par exemple si tu as 3 brésiliens, tu as 4 espagnols dans un club espagnol). Ce qui permet de laisser une grande liberté mais d'empêcher des trucs comme 11 argentins dans un club espagnol.


Objectifs de ce que je propose :

- Intérêt sportif tout le temps du haut en bas de la pyramide
- Empêcher la concentration des richesses entre quelques clubs via la Ligue des Champions + (cumul) certaines ligues nationales avec un système de blocage et de quasi rente.
- Limiter les inégalités de revenus (droits TV) entre clubs d'une même compétition
- Favoriser le développement de la dimension européenne
- Permettre à tous les pays d'exister
- Formats qui permettent de maintenir des enjeux sportifs jusqu'au bout et donc de limiter les magouilles.
- Plusieurs compétitions européennes de niveaux proches permettant de limiter les concentrations
- Retour de compétitions simples à comprendre faisant place aux luttes "David contre Goliaths" : Coupe des Coupes, Coupe de l'UEFA...
- Compétitions rentables financièrement (Superligue européenne) respectant une éthique sportive (pas de ligue fermée, moyens plus équitables dans une même compétition, représentation de tous (Europa League (C2) notamment) sans passer par 50 tours préliminaires).



Clubs en Europe :


3 Compétitions à phases de Poules (C1/C2/C3) : Superligue UEFA, Europa League, Challenges UEFA (6)


- Création d'un championnat européen (C1) des clubs avec 22 équipes (Superligue UEFA). 42 journées en phase régulière disputées essentiellement le week-end. Les clubs engagés ne disputent pas de Ligue Nationale mais uniquement, éventuellement (si ils sont le meilleur représentant de leur pays en Superligue) la finale de leur Championnat national.

Play-offs en fin de saison réunissant les 7 meilleurs du championnat régulier : 1er tour (champion régulier exempt) sur un match et sur le terrain du mieux classé, puis demis-finales aller-retour et finale (terrain neutre). Le vainqueur de la finale serait sacré champion d'Europe des clubs.

3 clubs sont exclus de la Superligue en fin de saison (les deux derniers + perdant des barrages entre les clubs 19 et 20 èmes). Ils sont directement qualifiés pour l'Europa League la saison suivante (poules) et réintégrent leur élite nationale en championnat.

- Europa League (C2) réunissant 1,2, 3 clubs (exceptionnellement plus dans des cas très spécifiques) par pays via les championnats nationaux (2 clubs maximum via le championnat national), les 6 Challenges UEFA (C3), et les 3 clubs exclus de la Superligue européenne (C1) de la saison précédente. Matchs le mardi et mercredi en semaine.

Format :
Un barrage préliminaire pour les champions de petits pays (24) à l'indice UEFA
Puis, 16 groupes de 4 (dont automatiquement 30 vainqueurs de ligues nationales + 13 "vice-champions")
Puis format à éliminations directes (16èmes, 8èmes, quarts en allers-retours) dont demis et finale sur terrain neutre (phase finale)...en fin de saison les deux finalistes et le vainqueur de la petite finale accèdent à la Superligue européenne de l'année suivante.

- 6 Challenges UEFA (C3) : compétitions réunissant les clubs biens classés de chaque ligue nationale (nombre en fonction de l'indice UEFA : de 1 à 5) dans 6 grandes régions géographiques européennes. Matchs en semaine.

Nord-Ouest (Mers du Nord) : de l'Irlande à la Norvège en passant par le Bénélux et l'Islande (11 fédérations actuellement)
Sud-Ouest (Ouest-Méditerranée) : du Portugal à Malte (8 fédérations actuellement)
Sud-Est (Est-Méditerranée) : de la Bosnie-Herzégovine à la Bulgarie en passant par Israel (11 fédérations actuellement)
Europe Centrale (Alpes-Danube) : de la Suisse à la Roumanie en passant par la Croatie et la Tchéquie (9 fédérations actuellement)
Europe Orientale (Extrême Orient européen) : de la Moldavie au Kazakstan en passant par le Belarus et l'Arménie (7 fédérations actuellement)
Nord-Est (Mer Baltique) : de la Suède à la Pologne et de l'Allemagne à l'Estonie (8 fédérations actuellement).

Format : tours préliminaires (en fonction de la zone format différent) / 4 groupes de 4 (certains pays envoient 1 ou 2 clubs automatiquement en poules) / puis matchs à élimination directe à partir des quarts (aller-retour sauf la finale sur terrain neutre).

Les vainqueurs des 6 Challenges se qualifient automatiquement pour les poules de l'Europa League (C2) de la saison suivante


2 Coupes d'Europe à pures éliminations directes : Coupe des Coupes et Coupe de l'UEFA

- Coupe des Coupes européennes :

réunit tous les ans les vainqueurs de toutes les coupes nationales (aujourd'hui cela ferait 54 équipes) et uniquement les vainqueurs.

Matchs à élimination directes en aller-retour jusqu'en quarts. Demis et finale sur terrain neutre (phase finale dans un pays organisateur)

- Coupe de l'UEFA (sorte de coupe de la ligue, à l'échelle européenne) :

réunit 64 clubs : les 20 clubs de la précédente et de l'actuelle Superligue UEFA + les 16 meilleurs de la précédent Europe League (vainqueurs des 16 groupes) + les finalistes des précédents Challenges UEFA (soit 12 clubs) + les vainqueurs des Ligues nationales des 13 pays les mieux classés à l'indice UEFA. Si un club est qualifié via 2 compétitions différentes, on prend le champion de la Ligue classée 14ème, 15 ème et ainsi de suite.

format : 32èmes, 16èmes, 8èmes, quarts etc sur un seul match à chaque fois et sur le terrain de l'une des deux équipes sauf la finale qui se dispute sur terrain neutre.
Lorsque une équipe a disputé le précédent tour à l'extérieur contrairement à son adversaire, alors elle reçoit automatiquement. Si les deux équipes ont disputé le tour précédent à l'extérieur ou les deux ont joué ce tour à domicile, alors c'est l'équipe qui a joué le plus de tours à l'extérieur précédemment qui reçoit...en cas de situations parfaitement identiques, c'est l'ordre du tirage qui prime.


Autres Coupes :

- La Surcoupe d'Europe opposerait tous les ans le vainqueur de la Superligue européenne (C1) et le vainqueur de la Coupe des Coupes européennes. En cas de doublé réalisé, le vainqueur de la Coupe UEFA prendrait la place (puis le vainqueur de l'Europe League si triplé réalisé).

- Mondial des Clubs en tours à élimination directes réunissant 8 clubs à la trêve du mois d'août dans un pays organisateur (1 par confédération + champion du pays organisateur + tenant du titre). Quarts-Demis-Finale sur 1 match


- Championnats nationaux (54 actuellement) avec 18 clubs maximum dans l'élite.

Pour les pays qui ont des clubs en Superligue européenne, une finale pour décerner le titre de champion national oppose le vainqueur de la ligue nationale et le club du pays qui est le mieux classé de la saison régulière en Superligue européenne.

Confrontation aller-retour avec match retour chez le vainqueur de la ligue nationale.

- Coupes nationales réunissant tous les clubs de chaque pays (sans exception, y compris ceux de Superligue UEFA). Les vainqueurs disputent la Coupe des Coupes européennes (y compris si le vainqueur dispute la C1/ C2 ou C3). Les clubs engagés en Superligue pourraient entrer 1 tour après ceux des L1 nationales (mais au plus tard en 16èmes)).

- Coupes de la Ligue (dans certains pays) : oppose les clubs pros de la ligue nationale (donc sans les clubs engagés en Superligue UEFA). Qualification du vainqueur au mieux en tour préliminaire de challenge européen (C3)




Sélections nationales :


- Coupe du Monde tous les 2 ans avec 32 équipes. En Hiver.

Or pays organisateur, 21 équipes qualifiées via les éliminatoires continentaux (poules de 4 pays maximums et élimination directes allers-retours) puis barrages intercontinentaux pour déterminer les 10 derniers qualifiés (demis et finales allers-retours entre 4 pays de 4 continents différents soit 40 pays au total en barrages).

- Coupe d'Europe des Nations tous les deux ans, sans phase finale. Soit avec un format de divisions (projet actuel de l'UEFA avec sa Ligue des Nations) soit avec des matchs allers-retours en format coupe.



Compétitions en France :

1 / L1 à 18 clubs :

Le champion de L1 se qualifie pour la finale du Championnat de France (face au meilleur club français de Superligue (si il y en a un, dans le cas contraire le champion de L1 est automatiquement champion de France de football) en match aller-retour (retour à la maison sauf si le club de Superligue a remporté sa saison régulière). Pas de règle du but à l'extérieur su ce match.

Le champion de L1 est également automatiquement qualifié pour la prochaine Coupe de l'UEFA (si la L1 est dans les 16 premiers championnats à l'indice UEFA...)

2 premiers du classement se qualifient directement pour la prochaine Europe League (directement en phase de poules et si la France est dans les 13 premiers championnats à l'indice UEFA).

Clubs 3 à 6 directement qualifiés en Challenge UEFA (Sud-Ouest). Les 3-4 directement en poules, les 5-6 (et le vaiqnueur de la Coupe de la Ligue) passent par un tour préliminaire.

Si un club français remporte l'Europa League ou le Challenge UEFA et s'était déjà qualifié par le championnat pour la C2 ou C3, on repêche le club français situé immédiatement derrière au classement de L1.

Les 3 derniers sont rétrogradés en L2 (repêchage(s) possible si la France gagne 1 ou plusieurs places en Superligue UEFA). Le 15 ème peut également être rétrogradé si la France perd des places en Superligue la saison suivante.


L2 à 20 clubs :

- 2 premiers montent en L1
- Les clubs classés 3 à 6 jouent des play-offs (demi-finales aller-retour et finale au SDF) pour la 3ème place d'accession en L1
- Les 3 derniers sont rétrogradés en Conférence Nationale. La L2 peut passer à 21 ou 22 clubs provisoirement pour résorber une balance négative de la France vers la Superligue UEFA.

Les réserves de clubs engagés en Superligue UEFA pourraient disputer la L2 (sous conditions de joueurs formés au club alignés)


Conférence nationale :

4 conférences géographiques (Nord, Est, Ouest, Sud) de 18 clubs (moins de frais de déplacements pour les clubs amateurs ou semi-pros) dont les réserves pros de L1 éventuelles.

Les 2 premiers de chaque conférence (hors réserves) disputent une phase finale : 2 groupes de 4 (une équipe issue de chaque zone par mini-groupe (2 qui étaient premiers, 2 qui étaient classés deuxièmes en saison régulière). Les mini-groupes se déroulent sur 3 journées (2 matchs à domicile pour les vainqueurs de groupes, 2 à l'extérieur pour les 2èmes). Les vainqueur de chaque mini-groupes disputent la finale de la Conférence Nationale (à Paris) et accèdent directement à la L2, les 2èmes de chaque mini-groupe s'affrontent en barrage d'accession (à Paris également).

Les 4 derniers de chaque conférences sont rétrogradés en Championnat Régional (les 10 plus grandes Ligues régionales en nombre de licenciés séniors masculins envoient directement leur champion en Conférence Nationale, les 12 moins grandes envoient leur champion en barrage d'accession (match aller-retour) avec une incitation à la fusion pour les petites ligues (pour parvenir au nombre de 16 au lieu de 22)).



Coupes


Coupe de France :

La compétition commencerait plus tôt avec moins de tours préliminaires. Seraient qualifiés d'office les clubs de Superligue UEFA, L1, L2, Conférence Nationale et les 3 premiers de chaque championnats régionaux. Les autres équipes qualifiées seraient les vainqueurs de coupes départementales et régionales (réunissant tous les clubs amateurs) de la saison précédente.

Ainsi on aurait plus que 2-3 tours avant les 32 èmes de finale, permettant un étalement du calendrier plus pertinent pour la compétition. Le ou les clubs éventuels de Superligue UEFA entreraient en 16èmes. Avantage de terrain au petit quand 2 divisions d'écart. Quarts et Demis sur terrain neutre. Finale au Stade de France. Le vainqueur est qualifié pour la Coupe des Coupes européennes la saison suivante.

Coupe de la Ligue :


Elle réunit exclusivement les clubs engagés en L1 et L2. Le vainqueur est qualifié en tour préliminaire du Challenge UEFA (Sud-Ouest).
Modifié en dernier par Lehu le 18 févr. 2015 14:57, modifié 2 fois.
"Fort avec les faibles, faible avec les forts" - L'Evangile II selon Saint-François (2017-2022)

Avatar du membre
eXistenZ
Gringo
Messages : 8182
Enregistré le : 31 mai 2005 17:45
Localisation : A Nanates

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar eXistenZ » 18 févr. 2015 14:45

Lehu, rassures moi tu n'as pas de métier pour perdre autant de temps à pondre ce truc?
Absence temporaire de signature, veuillez patienter...

Avatar du membre
Whitewaxinho
Amigo
Messages : 11748
Enregistré le : 30 juil. 2004 09:45

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Whitewaxinho » 18 févr. 2015 14:46

Il est retraité... en Andorre...

:lol:
PAJDPO Killer!
Tonton35 a écrit :Franchement, on ne sait plus vendre, Dreossi revient.

Ruello, What else?

Avatar du membre
Lehu
Papoose
Messages : 2938
Enregistré le : 17 avr. 2014 14:08
Localisation : Brest (Voblast)

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Lehu » 18 févr. 2015 14:48

Cela fait longtemps que je l'ai pondu ce truc.

Il y a un baromètre très pertinent pour savoir si mon post était intéressant ou non : si existenz et whitewax gémissent derrière, c'est qu'il était top :bravo2:
"Fort avec les faibles, faible avec les forts" - L'Evangile II selon Saint-François (2017-2022)

Avatar du membre
Lehu
Papoose
Messages : 2938
Enregistré le : 17 avr. 2014 14:08
Localisation : Brest (Voblast)

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Lehu » 18 févr. 2015 14:52

Clark a écrit :J'aimais bien le système strict d'éliminatoire direct (match aller-retour) depuis le début de la compèt'.
Cela limite forcément les investissements des très gros clubs puisque le risque peut être énorme en cas d'élimination prématurée. Deux formules de Coupe max (Champion & Coupe des Coupes). Donc, forcément moins de foot à la TV et de la place pour les autres sports...
Un retour financier plus important pour les clubs formateurs serait souhaitable, et un effort appuyé pour le monde du foot amateur...



A ce moment là il faut aussi supprimer la Ligue 1 !

Il y a quand même un truc inavoué chez ceux qui sont contre un championnat européen (même si il est purement sportif, équitable et pas fermé), c'est qu'ils n'aiment pas la dimension européenne du truc déjà à la base (et la concurrence) et veulent le strict minimum de ce côté là. Parce qu'objectivement la L1 c'est aussi un moyen de créer un fossé économique avec les autres clubs situés plus bas...
"Fort avec les faibles, faible avec les forts" - L'Evangile II selon Saint-François (2017-2022)

Avatar du membre
Clark
Pionnier
Messages : 27955
Enregistré le : 12 mars 2006 17:15
Localisation : Ferdinand St Malo

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Clark » 18 févr. 2015 14:58

Ha ménan, tu peux faire ce que tu veux en fonction de la politique mise en place : L1 ou pas de L1.
'm'en fous de ça, en gros...
Fossé ? Il y aura toujours une différence entre le monde pro et le monde amateur. Je trouve juste le 1er nommé carrément abusé à tous les niveaux.
Je n'ai pas tout lu de ton plan à cause du travail, mais il me semble qu'il y a des trucs intéressants, tout à fait acceptables (revenir à une majorité de joueurs nationaux par équipes, etc).
Sûrement aussi des trucs immondes mais je ne les ai pas encore abordés :lang:
Le 'blème principal : tu proposes encore beaucoup trop de journées sur la saison. J'ai lu en travers mais certaines compèt' intermédiaires ne se justifient vraiment pas. Ce qui fait baver de plaisir le client, comme auparavant lorsqu'on attendait la journée de Coupe D'Europe 15 jours avant le match : la rareté de l'évênement.
Là, il y a saturation et banalisation à l'extrêmes des rencontres internationales (et en HS : ces cons de commentateurs qui en rajoutent : chaque fait de jeu est ex-cep-tion-nel & toussa :roll: ) ...
Il faut simplifier à l'extrême tout ce bourrier, ne garder qu'un squelette s'articulant autour d'un champ', deux Coupe d'Europe max quelque soit la formule utilisée, un calendrier international moins chargé... et pi' vala, rien de plus.
Je vais au cinéma pour me divertir, non pour assister à des viols, de la sodomie ou des bains de sang ! Nous avons tout cela à la maison.

Avatar du membre
Lehu
Papoose
Messages : 2938
Enregistré le : 17 avr. 2014 14:08
Localisation : Brest (Voblast)

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Lehu » 18 févr. 2015 15:17

Pour le nombre de journées il y aurait en moyenne moins de matchs (sauf cas exceptionnels) pour un même joueur dans le format décrit car le doublon Ligue des Champions + Ligues nationales pèse lourd en nombre de matchs actuellement, et ce doublon là je l'enlève.

Par exemple un joueur qui joue dans un club de niveau 3-4ème en Premier League dispute 38 journées de championnat + 14 matchs de C1 (si il va en demi-finale et c'est déjà arrivé souvent) + on va dire 3-4 matchs de Cup (jusqu'en quarts on va dire) + 3-4 matchs de Coupe de la Ligue + 5-6 matchs de sélection dans l'année : on arrive sans exagération à 65 matchs avec des matchs qui se jouent souvent en hiver.

Là imaginons que ce club joue en Superligue (C1) : il joue 42 matchs + éventuellement 3 matchs de play-offs + éventuellement 3 matchs de coupe de l'UEFA + 3 matchs de Cup (puisque un tour en moins et plus de Coupe de la Ligue) + (très hypothétique !) 4 matchs de Coupe des Coupes (moyenne) + 5-6 matchs de sélection : 61 matchs en comptant large (au lieu de 65/66) et sans matchs l'Hiver (éventuels reports, terrains lourds etc).

Pour les clubs de L1 je réduis le nombre de tours en Europa League également (0 tour préliminaire) , et la L1 passe à 18 clubs. La Coupe serait également plus étalée dans le temps...sauf un improbable parcours de folie en Coupe des Coupes et Coupe de l'UEFA (tours sur un seul match), le nombre de matchs serait là aussi en diminution en moyenne.

Ce qui fait baver de plaisir le client, comme auparavant lorsqu'on attendait la journée de Coupe D'Europe 15 jours avant le match : la rareté de l'évênement.


C'est vrai et faux en même temps...car de mémoire avant, on bavait vraiment pas souvent...on se trépignait sur un match de Marseille (car on avait aucun espoir européen pour son club fétiche en Bretagne) contre le champion de Bulgarie (en sachant pertinemment que le match de C3 du jeudi entre 2ème de Serie A et le 4ème de Bunesliga était d'un niveau supérieur) et souvent cela n'allait pas loin quand même. C'était plus de la rareté, mais de la famine organisée.

Disons que ma formule rend l'Europa League plus précieuse qu'actuellement, idem pour le titre de championnat national, ou la Coupe nationale. Alors que le C1 serait une compétition très lucrative et sportivement équilibrée.

La C1 ne gagnerait pas en prestige, mais peut-être en rentabilité et équité : d'une part par un nombre de matchs plus importants et plus d'affiches puisque là on aurait assurémemnt les 22 meilleurs (les Bate Borisov- Real je vois cela intéressant aujourd'hui dans une Coupe de Coupes ou dans ma coupe de l'UEFA mais pas en match de poules de C1). Par contre ce serait plus équitable financièrement car aujourd'hui Bate Borisov est loin de toucher le même argent que le Real en poules : le Real touche le pactole et BATE reçoit les droits bélarus + quelques bribes de répartition. Dans un championnat à 22 on peut penser que tout le monde recevrait à peu près la même chose quelque soit la nationalité...

Les ligues nationales de 3-4 pays perdraient peut-être en rentabilité, mais sans aucun doute gagneraient en intérêt sportif...voir le Bayern avec 10 points d'avance tous les ans n'a pas grand intérêt.
"Fort avec les faibles, faible avec les forts" - L'Evangile II selon Saint-François (2017-2022)

Avatar du membre
Whitewaxinho
Amigo
Messages : 11748
Enregistré le : 30 juil. 2004 09:45

Re: FIFA, UEFA...

Messagepar Whitewaxinho » 19 mars 2015 19:40

PAJDPO Killer!
Tonton35 a écrit :Franchement, on ne sait plus vendre, Dreossi revient.

Ruello, What else?


Retourner vers « Le reste du Foot »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité