A notre président Macron, élu par défaut.

A consommer avec modération
Avatar du membre
Le Pinardier
Maverick
Messages : 1642
Enregistré le : 17 déc. 2016 03:45

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Le Pinardier » 03 déc. 2018 14:34

Dernier message de la page précédente :

Macron est fini.

Ses donneurs d'ordres sont déjà en train de préparer sa sortie, ils ne peuvent plus le défendre car avec lui ils perdent l'element indispensable de leur pouvoir, le consentement.

Macron sera encore président quelques semaines ou jusqu'à la fin de son mandat mais il a perdu sa légitimité auprès des grands patrons et des banques (légitimité qu'il n'a jamais eu auprès de la majorité du peuple français).

La prochaine carte des oligarques est le rassemblement national, ils ne peuvent plus compter sur le consentement ils vont donc utiliser la force pour preserver leur pouvoir.
"Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise." Bertolt Brecht
"Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes." Jacques-Bénigne Bossuet

Avatar du membre
Tryphon
Pied tendre
Messages : 4708
Enregistré le : 04 déc. 2016 20:30

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Tryphon » 03 déc. 2018 14:40

Hop hop hop, tu vas vite en besogne.
"Un peu plus à l'Ouest..."

Avatar du membre
Le Pinardier
Maverick
Messages : 1642
Enregistré le : 17 déc. 2016 03:45

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Le Pinardier » 03 déc. 2018 15:16

Je ne pense pas, d'ailleurs mlp vient de se déclarer contre la hausse du smic, elle donne des gages.

Je veux bien que tu me dises pourquoi tu penses que je vais vite en besogne :trink2:
"Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise." Bertolt Brecht
"Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes." Jacques-Bénigne Bossuet

Avatar du membre
Tryphon
Pied tendre
Messages : 4708
Enregistré le : 04 déc. 2016 20:30

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Tryphon » 03 déc. 2018 15:39

Macron ne va pas démissionner. La grogne va durer jusqu'à Noël, et puis quelques mesurettes vont calmer les choses. On va baisser un peu les impôts. MLP sera-t-elle seulement la candidate d'extrême droite dans 3 ans et demi ? Le Rassemblement National n'est pas au mieux non plus. Les fameux Gilets jaunes ont entrepris leur action sans les politiques.
En attendant : manifestation d'agriculteurs dans le Bas-Rhin. :mrgreen:
"Un peu plus à l'Ouest..."

Filouchelli 2.0
Blanc-bec
Messages : 3479
Enregistré le : 14 déc. 2016 22:40
Localisation : désactivée

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Filouchelli 2.0 » 03 déc. 2018 16:59

Fortes suspicions d'infiltration des cortèges par des pseudo casseurs envoyés par la clique à castaner pour discréditer le mouvement.. Ah les bonnes vieilles recettes !

En tout cas on voit une vidéo où la dizaine de casseurs ont l'air bien propres sur eux, avec de beaux casques et de beaux sacs à dos, et bien organisés, exactement le même genre de dégaine que des flics en civil dans les manifs, marchent côte à côte en reculant de front aux gilets jaunes quand ils partent, etc. Très troublant, ça fait vraiment méthode keuf, pas casseur anarchiste ou banlieusard.

Et pour ceux qui vont me traiter de complotiste, ça existe déjà depuis longtemps, coluche le dénonçait en 75.
Longue vie à la chatte à Sabri.

Avatar du membre
Le Pinardier
Maverick
Messages : 1642
Enregistré le : 17 déc. 2016 03:45

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Le Pinardier » 03 déc. 2018 19:10

Tryphon a écrit :Macron ne va pas démissionner. La grogne va durer jusqu'à Noël, et puis quelques mesurettes vont calmer les choses. On va baisser un peu les impôts. MLP sera-t-elle seulement la candidate d'extrême droite dans 3 ans et demi ? Le Rassemblement National n'est pas au mieux non plus. Les fameux Gilets jaunes ont entrepris leur action sans les politiques.
En attendant : manifestation d'agriculteurs dans le Bas-Rhin. :mrgreen:


Sa démission est une hypotèse (je n'y crois pas des masses non plus, malheureusement).

Lorsque je dis qu'il est déjà abandonné par les oligarques, je veux dire que ces derniers ne lui font plus confiance pour mener à bien leur domination sur le peuple. Ils ne le défendront plus, ils ne feront que le stricte minimum en vitrine, mais en arrière boutique ils ont déjà enclenché les grandes manœuvres pour celui ou celle qu'il les représentera soit rapidement, soit au terme du mandat de manu.

Je viens de tomber sur quelques vidéos de députés LREM, finalement, nous ne pouvions pas mieux rêver que manu et sa clique qui sont complètement déconnectés des réalités de la vie des français, grâce à eux nous avons une vraie opportunité de se débarrasser de l'ultra libéralisme !

Voici les vidéos :

Une député LREM qui ne connaît pas le montant du smic alors qu'elle est sur un plateau télé pour débattre avec des gilets jaunes

Hervé Berville, député LREM qui ne connaît pas la prime de noël

Stéphane Trompille, député LREM ivre qui veut se battre avec des gilets jaunes

Pendant ce temps là, ils viennent de voter les 40 milliards de CICE aujourd'hui à l'assemblée nationale, comme si de rien n'était.

Le CICE permet d'embaucher, le coût pour un emploi supplémentaire revient à 200 000 euros, cela va donc permettre de créer 200 000 emplois dans un pays qui compte environ 10 000 000 de chômeurs, c'est tragique !

Edit qui va dans le sens de ma réflexion : marine le pen sera l'invitée du 20h ce soir !
"Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise." Bertolt Brecht
"Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes." Jacques-Bénigne Bossuet

Filouchelli 2.0
Blanc-bec
Messages : 3479
Enregistré le : 14 déc. 2016 22:40
Localisation : désactivée

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Filouchelli 2.0 » 03 déc. 2018 19:21

C'est horrible

Au lieu de toucher au produit même du travail,c 'est à dire le salaire, ils pondent des subventions complexes dont seules les entreprises importantes avec un service juridique adéquat, peuvent en avoir le bénéfice.

Résultat, les PME n'ont pas accès au CICE. Ce dernier est un gavage de grosses boites et ne profite qu'à certains secteurs.

Il suffirait de baisser les charges sur les entreprises avec ces 40 milliards, d'augmenter les salaires et tout le monde aurait un avantage direct.

Mais non, apparemment ça ne convient pas aux fans du MEDEF.
Longue vie à la chatte à Sabri.

Avatar du membre
Le Pinardier
Maverick
Messages : 1642
Enregistré le : 17 déc. 2016 03:45

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Le Pinardier » 03 déc. 2018 21:23

Il y a les charges et les cottisations sociales, sans les cottisations sociales il n'y a plus de sécurité sociale, d'assurance chomage et de retraites. Manu s'est bien marré qua d il disait qu'il allait faire gagner du pouvoir d'achat en diminuant les charges, mais en fait les gens devront les dépenser dans des services privés qui couteront plus cher, c'est donc délicat de parler de baisse des charges.

Le vrai point de blocage economique, ce ne sont pa sles cottisations qui financent des services de qualité (malheureusement depuis trente ans, à force de reduction des coûts nos services publics nationaux offrent des services de moins en moins qualitatifs), c'est la part des richesses produites que s'est octroyé les actionnaires. Elle ne cesse d'augmenter. Nous pouvons aussi ajouter la part croissante des richesses qui part de l'économie réelle pou4 etre absorbé dans l'economie financière.

D'un côté il y a une part croissante des richesses produites par les travailleurs qui s'en va dans les poches des actionnaires, et de l'autre aucun investissement productif ou qualitatif puisqu'ilsutilisent leurs richesses dans un circuit spéculatif.
"Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise." Bertolt Brecht
"Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes." Jacques-Bénigne Bossuet

clarence oveur
Minus
Messages : 772
Enregistré le : 18 déc. 2016 10:19

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar clarence oveur » 03 déc. 2018 21:32

Le Pinardier a écrit :Les classes populaires qui votent fn ou s'abstiennent ne sont pas ennemis, ce sont avant tout des victimes du système ultra libéral. Et à force de se foutre de leur gueule et de les accuser ils seront definitivement irrécupérables.


Quoi???
Désolé mais la pauvreté n'excuse pas la connerie et le repli sur soi.
D'ailleurs heureusement, et ca rassure sur l’être humain, les plus solidaires ne sont pas ceux qui ont le plus de moyens. Mème quand ils ont pas les moyens, la majorité des gens ne bascule donc pas chez les bas du front, non, pour ca il faut avoir une prédisposition à la haine, à l’agressivité, et au chacun pour soi et ca elle existe chez les riches comme chez les pauvres.

D'ailleurs en fait, les mecs sans moyen qui votent fn sont des individualistes ratés, ils ne veulent pas partager avec les étrangers, ils ne croient qu'au chacun pour soi, sauf que manque de bol pour eux, ils sont tellement cons qu'ils ne se rendent pas comptent que dans le modèle chacun pour soi qu’ils aiment tant, ben pour s'en sortir , il faut avoir un minimum d'atouts et ne pas être un cassos. Tu m’étonnes qu'ils ne veulent pas des étrangers,en ce qui me concerne, je suis à 100% pour remplacer ces bas du front du fn par des étrangers avec qui tu peux avoir des échanges normaux. C'est ces bas du front sans cerveau qui plombent la france pas les étrangers. Ils ont quoi pour eux ces bas du front ? la chance d'avoir été fécondé par un spermatozoide francais et d'avoir donc atterri en france, c’est tout, ca ne leur donne aucun mérite et je me passerais bien d'eux.

Avatar du membre
Le Pinardier
Maverick
Messages : 1642
Enregistré le : 17 déc. 2016 03:45

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Le Pinardier » 03 déc. 2018 22:39

Je te le dis calmement mais là tu fais preuve de la même haine que ceux que tu appelles les bas du front, toi c'est envers ceux que tu considères comme des cassos, eux c'est a4l'encontre des immigrés !

Beaucoup des gens qui votent fn font parti de la classe populaire, c'est à dire ceux qui se sont fait broyer en premier par l'ultra liberalisme, ils ont voté pour le ps pendant longtemps et ont été trahi de nombreuses fois. En plus d'être les victimes du système économique ils le sont egalement du système politique. Leurs caracteristiques principale c'est la colère et la haine, le rassemblement national sait en jouer, c'est dans leur adn de manipuler les masses !
Et comme la gauche dit de gouvernement applique les preceptes de terra nova qui a préconisé de ne plus s'interesser à cette frange de la population, ils ne se sentent plus compris ni représentés par les partis traditionnellement populaires, ils se sont donc tournés vers le rassembleme t national, ou l'abstention si ils ne veulent pas franchir la ligne brune.

Les electeurs du front national sont pour beaucoup fâchés, pas fachos.
"Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise." Bertolt Brecht
"Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes." Jacques-Bénigne Bossuet

Avatar du membre
hadji-lazaro
Corne verte
Messages : 5901
Enregistré le : 11 déc. 2016 14:44
Localisation : Angers

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar hadji-lazaro » 03 déc. 2018 22:43

pas sur clarence oveur .
Beaucoup de gens paumés , déçus par tous les politiques , se retrouve séduits par les discours de ces extrémistes de droite.

Avatar du membre
Le Pinardier
Maverick
Messages : 1642
Enregistré le : 17 déc. 2016 03:45

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Le Pinardier » 03 déc. 2018 23:00

D'autant plus qu'ils ne sont pas nés de la dernière pluie ces gros fdp à la tête du rassemblement national, ils ont su piquer les éléments de langage, le constats et même des propositions de la gauche.

Ils font cela partout dans le monde maintenant, et l'arrivée de Bannon en Europe devrait nous alerter sur les prochaines manœuvres politiques du RN.

Clarence, tu aimes les documentaires, je te conseille celui d'arte sur le scandale de Cambridge Analytica et l'arrivée au pouvoir de Trump, il aborde la question émotionnelle du processus de vote et les stratagèmes manipulatoires utilisés par la mouvance fascistes. Le documentaire aborde également les concombres entre les partis fascistes et le grand capital.

Comment Trump a manipulé l'amérique

Si tu veux aller plus loin dans l'analyse du vote des classes populaires à droite, tu as un livre qui traite précisément du sujet : Pourquoi les pauvres votent à droite ? de Thomas Frank
"Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise." Bertolt Brecht
"Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes." Jacques-Bénigne Bossuet

Avatar du membre
Le Pinardier
Maverick
Messages : 1642
Enregistré le : 17 déc. 2016 03:45

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Le Pinardier » 04 déc. 2018 00:30

Benjamin Griveaux, lorsqu'il était conseiller ministériel, touchait plus de 10 000 euros par mois au cabinet de la "socialiste" Marisol Touraine pour du "conseil politique". Cela ne suffisant pas, il partît vendre son "influence" à Unibail ("influence", terme que l'élite utilise pour "corruption") pour 17 000 euros par mois. Sa mission? "S'assurer que personne au ministère des finances ne propose d'abolir une niche fiscale favorable à l'entreprise." Ses moyens ? Les réseaux que l'Etat lui avait confié.

Nous étions en 2014.

Entre temps, il octroyait à son ami Attal, Gabriel, 23 ans, aucune expérience professionnelle ni diplôme du supérieur au compteur, un salaire de 6 000 euros par mois dans le même cabinet, où il le chargeait de recruter chargés de missions - et parlementaires socialistes qui serviraient à faire en sous-main la campagne de Macron.

Attal était, théoriquement, rémunéré pour servir l'Etat, par le ministère de la santé et des affaires sociales. Il avait pour cela voitures de fonction, secrétaires et chefs cuisiniers à disposition. Il mettrait ces moyens au service de son ambition.

Au même moment, le cabinet Macron explosait les limites imposées par François Hollande en termes de conseillers. Il n'en comptait pas moins de... six en communication. Stéphane Séjourné, compagnon de Gabriel Attal à qui il avait été présenté par Benjamin Griveaux avant que ce dernier ne le fasse recruter chez Macron, et Ismael Emelien, ancien d'Havas dont la femme y travaillait et qui attribuerait des contrats sans appel d'offre à la multinationale pour des montants supérieurs à 300 000 euros sur les fonds de communication du ministère, y organisaient des événements pléthoriques avec les moyens de l’État pour préparer la campagne d'Emmanuel Macron, séduisaient les parlementaires, bref, préparaient eux aussi au détriment du bien commun l'ascension de leur chef.

Gabriel Attal, 29 ans, est devenu député, porte-parole du parti puis ministre grâce au soutien de Stéphane Séjourné, qui dirigeait effectivement le comité d'investitures d'En Marche et s'occupait des nominations du groupe LREM à l'Assemblée. Séjourné - qui a masqué sa relation et les renvois d'ascenseur qu'il mettait en place avec Attal sous le prétexte commode de l'impossible outing, alors qu'ils étaient pacsés - a été nommé à l'Elysée comme conseiller politique, tandis qu'Ismaël Emelien - qui y a recruté Ludovic Chaker, lui-même en charge du recrutement d'Alexandre Benalla, en charge de la mise en place d'une "garde prétorienne" que les menus excès de ce dernier ont fait tomber - était nommé conseiller spécial. Toujours rémunérés aux frais de l'Etat.

Griveaux est lui devenu ministre et porte-parole du gouvernement, avant de faire exploser ses dépenses en cabinet. Tous ont trahi leurs familles politiques d'origine, mais aussi leurs fonctions et cet Etat qui les a rémunérés et propulsés aux plus hautes responsabilités. Alors faut-il vraiment se montrer surpris que le système qui les a propulsés se remette en place maintenant qu'ils sont au pouvoir, qu'ils octroient des salaires délirants à leurs propres conseillers après s'être eux-mêmes servis?

Faut-il s'étonner que Attal et Griveaux, aux poches bien remplies, soient devenus respectivement le plus jeune ministre de la Ve République et (croit-il), le futur Maire de Paris, le tout sans n'avoir rien démontré ni fait de leur vie, en faisant appel aux services de Mimi Marchand via Ramzy Khiroun, dirigeant de facto de Lagardère Active (et donc patron de facto de Paris Match) pour leur peopolisation ? Faut-il s'étonner qu'ils l'aient fait après que leur "boss", Emmanuel Macron, ait recruté la "papesse du people" sur recommandation de Xavier Niel, son "ami", qui avait lui-même rencontré et utilisé Mimi Marchand alors qu'ils sortaient tous deux de prison, et qui depuis sert et dessert ses amis et ennemis, effaçant les informations qui pourraient les gêner, propulsant les politiques qui pourraient l'aider ? Ce même Xavier Niel dont la fortune dépends de la régulation de l'Etat, qui, en lui retirant des licences, pourrait le réduire à néant comme il l'a rendu milliardaire ? Ce même Xavier Niel qui a investi dans tous les médias parisiens non détenus par des oligarques jusqu'alors, de Mediapart à Le Monde en passant par l'Obs, pour "qu'on ne le fasse pas chier", et pour, avec l'aide de son homme de main Louis Dreyfus, s'assurer que les "bons" journalistes seraient recrutés et virés. Ce même Xavier Niel qui, en janvier 2014, lors d'un déjeuner, m'annonçait l'élection de Macron. Macron qui n'était alors que secrétaire général adjoint de l'Elysée, que personne ne connaissait, et qui ferait bientôt les couvertures de tous les médias de Niel, comme il le ferait de tous ceux de Lagardère.

Faut-il s'étonner de la série d'articles publiés au coeur de l'été par Paris Match qui dressaient l'hagiographie d'Attal avant sa nomination au gouvernement ?

Gabriel Atal : "J'ai monté le fanclub d'Orelsan à l'assemblée
La jeune garde macronienne se ressource en Bretagne et...croise Jospin
Gabriel Attal :Le jour où je rencontre Ingrid Betancourt

Que Bruno Jeudy, valet de tous les pouvoirs, ait ainsi répondu aux commandes de Khiroun et Marchand ?

Que Lagardère, qui fut client de Macron chez Rotschild avant de devenir son "ami", là-aussi, propriétaire de Paris Match, l'ait autorisé ?

Tous ces gens remettent en place à leur échelle le système créé par leur aîné, qui consiste à piller les poches de l'Etat après avoir prétendu se mettre à son service. Rappelons que Macron cumulait les millions à Rotschild à à peine trente ans en y vendant réseaux et connaissances de l'ENA, l'IGF et la commission Attali. Réseaux et connaissances censés lui avoir été attribués pour servir l'État, et non pas se servir soi.

Tous ces gens, par l'élection, pensent avoir été sanctifiés, et par la complaisance que le petit Paris - qui est au courant de toutes ces manoeuvres, les voit et les couvre en direct - leur a octroyé, légitimes pour à leur tour créer leurs réseaux d'affidés.

Voilà comme se constituent en France les "miracles" que la presse va bêtement relayer. Voilà comment l'on se retrouve dirigés par des gommeux sans talents, exploitant et pillant les ressources d'Etat au service de leur intérêt.

Voilà comment un pays s'effondre dans la médiocrité. Spectateurs des mouvements des grands, finançant leurs ascensions et subissant leurs coups et petits mots lorsqu'ils ont besoin de se défouler, il ne nous reste plus qu'à, ébahis par leur maîtrise, les féliciter.

Ces êtres ne sont pas corrompus. Ils sont la corruption.

Cabinets ministériels : quand les rémunérations s'envolent


Juan Branco, avocat de Julian Assange, le 13 novembre 2018
"Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise." Bertolt Brecht
"Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes." Jacques-Bénigne Bossuet

Filouchelli 2.0
Blanc-bec
Messages : 3479
Enregistré le : 14 déc. 2016 22:40
Localisation : désactivée

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Filouchelli 2.0 » 04 déc. 2018 00:36

Ces néo-libéraux ont tout infiltré pour siphonner les âmes des partis encore considérés de gauche.

Y'a plus rien. Le PS a implosé via ces enculés. Tout n'est plus qu'intérêt personnel et privé.

J'ai mal :fan:
Longue vie à la chatte à Sabri.

Avatar du membre
Rahan
Papoose
Messages : 2843
Enregistré le : 05 déc. 2016 09:27

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Rahan » 04 déc. 2018 08:10

Filouchelli 2.0 a écrit :Fortes suspicions d'infiltration des cortèges par des pseudo casseurs envoyés par la clique à castaner pour discréditer le mouvement.. Ah les bonnes vieilles recettes !

En tout cas on voit une vidéo où la dizaine de casseurs ont l'air bien propres sur eux, avec de beaux casques et de beaux sacs à dos, et bien organisés, exactement le même genre de dégaine que des flics en civil dans les manifs, marchent côte à côte en reculant de front aux gilets jaunes quand ils partent, etc. Très troublant, ça fait vraiment méthode keuf, pas casseur anarchiste ou banlieusard.

Et pour ceux qui vont me traiter de complotiste, ça existe déjà depuis longtemps, coluche le dénonçait en 75.


c'est plausible ce que tu dis.

mais ces gens ont ils ete interpeles?

le risque est vraiment grand pour l'executif
Vidons L'étang

Comité 69 pour les recrutements d'un six et d'un neuf

ruhadu
Minus
Messages : 815
Enregistré le : 12 déc. 2016 13:01

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar ruhadu » 04 déc. 2018 12:48

Filouchelli 2.0 a écrit :C'est horrible

Au lieu de toucher au produit même du travail,c 'est à dire le salaire, ils pondent des subventions complexes dont seules les entreprises importantes avec un service juridique adéquat, peuvent en avoir le bénéfice.

Résultat, les PME n'ont pas accès au CICE. Ce dernier est un gavage de grosses boites et ne profite qu'à certains secteurs.

Il suffirait de baisser les charges sur les entreprises avec ces 40 milliards, d'augmenter les salaires et tout le monde aurait un avantage direct.

Mais non, apparemment ça ne convient pas aux fans du MEDEF.

je pige pas trop, pourquoi les PME n'ont pas accès au cicE?
Les réseaux d’information (ou de désinformation) en continu, où la rumeur remplace la rigueur, l’image la réflexion et l’insulte l’argument, sont devenus un vaste bistrot pour compulsifs anonymes.


Retourner vers « Le Saloon »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités