A notre président Macron, élu par défaut.

A consommer avec modération
Avatar du membre
Tryphon
Pied tendre
Messages : 4708
Enregistré le : 04 déc. 2016 20:30

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Tryphon » 07 déc. 2018 08:51

Dernier message de la page précédente :

breizh_cola a écrit :Il faut que les gens comprennent que l'on peut manifester, montrer son désaccord, sans pour autant vouloir tout détruire....


L'immense majorité des gens l'a compris. Les autres ont compris que manifester sans violence ne donnait rien, et que la violence faisait peur au pouvoir pour une question d'image. La fameuse "image de la France".
Les migrants qui campent comme ils peuvent, les SDF qui dorment dehors et mangent dans les poubelles, le mobilier urbain anti-SDF ce n'est pas de la violence ? Et ça donne une belle "image de la France" ?
"Un peu plus à l'Ouest..."

Avatar du membre
Le Pinardier
Maverick
Messages : 1642
Enregistré le : 17 déc. 2016 03:45

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Le Pinardier » 07 déc. 2018 09:52

CraSh a écrit :Le soucis c'est que les problèmes et les solutions identifiés par les gilets jaunes ne jouent pas sur la même chronologie. Tous les cadeaux qui vont être faits vont juste servir à justifier des coupes sèches de l'autre côté si on veut rester sous les 3,5 points de déficit. Si l'état n'encaisse pas l'impôt et qu'il doit plus redistribuer, il va devoir taper dans ses dépenses de fonctionnement. Et malheureusement le plus simple pour dégager de la marge ça va être de réduire le nombre de fonctionnaires, de baisser ce qu'il reste des dotations des collectivités locales et je pense que l'on va aussi voir une nouvelle vague de déremboursement des médicaments.

Parce que pour le coup, à moins que nous ayons un trésor de guerre, ce qui va être donné demain, on va le rembourser après demain mais pas de la même façon.

En fait tout est résumé dans leur slogan avec la comparaison entre la fin du monde et la fin du mois. La politique fiscale se joue à l'échelle annuelle voire plus pour ce qui est de la lutte contre la fraude fiscale alors que les GJ attendent des résultats immédiats et concrets.


Le problème pourrait aussi être la temporalité imposée par l'ultra libéralisme. Temporalité qui se raccourcie de plus en plus et impose aux entreprises de réaliser toujours plus de profit dans un laps de temps toujours plus court. Cette temporalité déjà modélisée, théorisée et critiquée par de nombreux économistes, amène des investissements irrationnels et contre productif pour la bonne santé des acteurs économiques, en premier chef, les entreprises elles mêmes qui finissent par devenir leur propre poison en faisant des choix certes rémunérateurs à court terme mais qui les place en position de faiblesse par rapport à la concurrence.

Mais là nous parlons de la survie d'une entité morale dans un contexte qui a comme valeur principale la recherche du profit maximal ! Lorsque tu parles des gilets jaunes et de la fin de mois, tu parles d'être humain qui ont une exigence vitale à satisfaire, se nourrir, se loger, se soigner. Exigences qui ne peuvent pas s'inclure sans perte, dans un contexte de recherche de profit maximal.
La finalité pour un être humain serait de rationaliser au minimum ses dépenses de nourritures, et donc, bien avant la mort il y aurait la prise de conscience par le sujet de l’irrationalité du système et donc l'abandon de celui ci. C'est d'ailleurs ce que réclame les GJ qui expérimentent au quotidien le fait de réduire leurs dépenses de nourriture ou de soins, ce que ne font pas les tenants du système puisque eux en profitent dans une abondance indécente et ne réalisent donc pas l'absurdité du système pour un être humain.
Modifié en dernier par Le Pinardier le 07 déc. 2018 11:16, modifié 1 fois.
"Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise." Bertolt Brecht
"Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes." Jacques-Bénigne Bossuet

Avatar du membre
breizh_cola
Maverick
Messages : 1776
Enregistré le : 05 déc. 2016 20:28

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar breizh_cola » 07 déc. 2018 11:08

Tryphon a écrit :
breizh_cola a écrit :Il faut que les gens comprennent que l'on peut manifester, montrer son désaccord, sans pour autant vouloir tout détruire....


L'immense majorité des gens l'a compris. Les autres ont compris que manifester sans violence ne donnait rien, et que la violence faisait peur au pouvoir pour une question d'image. La fameuse "image de la France".
Les migrants qui campent comme ils peuvent, les SDF qui dorment dehors et mangent dans les poubelles, le mobilier urbain anti-SDF ce n'est pas de la violence ? Et ça donne une belle "image de la France" ?


Si j'arrive à te suivre, parce que des migrants et SDF dorment dans la rue, ça légétimise le fait qu'une Préfecture à été partiellement brûlée, que des dizaines de voitures ont été brûlées, les agressions de casseurs??

Avatar du membre
Tryphon
Pied tendre
Messages : 4708
Enregistré le : 04 déc. 2016 20:30

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Tryphon » 07 déc. 2018 11:17

Je parle exclusivement du concept de violence. La violence est partout, quotidienne, atroce, insupportable. Or, afin de détourner l'attention des vraies questions posées par la révolte actuelle, les dirigeants et les médias nous rebattent les oreilles, depuis trois semaines, d'une violence qu'ils qualifient d'inadmissible : poubelles brûlées, palettes en feu, voitures retournées... (ce qui arrive chaque année le 31 décembre, en passant). Quant aux fameux symboles de la République : arc de triomphe et tombe du soldat inconnu, ce sont des vestiges de la violence napoléonienne, et de la guerre de 14, jolis symboles ! Notre hymne national lui-même appelle au meurtre, à faire couler le sang.
Je me demande pourquoi on ne nous rebat pas les oreilles avec la violence d'un système politique qui maltraite les migrants, les très pauvres, et qui fait reposer une partie de son économie sur la vente d'armes. Demandons au peuple yéménite ce qu'il pense de nos poubelles brûlées.
"Un peu plus à l'Ouest..."

Avatar du membre
CraSh
Minus
Messages : 759
Enregistré le : 06 déc. 2016 19:16

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar CraSh » 07 déc. 2018 11:48

La tombe du soldat inconnu, c'est juste le symbole des francais tombés pour leur pays. C'est juste pour la mémoire de gens qui ont donné leur vie pour que les autres puissent la vivre librement.

Avatar du membre
Tryphon
Pied tendre
Messages : 4708
Enregistré le : 04 déc. 2016 20:30

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Tryphon » 07 déc. 2018 11:52

CraSh a écrit :La tombe du soldat inconnu, c'est juste le symbole des francais tombés pour leur pays. C'est juste pour la mémoire de gens qui ont donné leur vie pour que les autres puissent la vivre librement.


Mouais. Parlons-en, des vies données...
"Un peu plus à l'Ouest..."

Avatar du membre
bzhyoyo
Blanc-bec
Messages : 3072
Enregistré le : 04 déc. 2016 19:20

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar bzhyoyo » 07 déc. 2018 11:58

Tryphon a écrit :Demandons au peuple yéménite ce qu'il pense de nos poubelles brûlées.


Demandons aussi aux Roingas... Euhh, non en fait, on va rien leur demander. On va juste essayer de pas tous mélanger, parce que sinon, je vois pas comment on peut discuter si ça part dans tous les sens.

Concernant le concept de violence symbolique, je veux bien admettre qu'il existe. J'ai par contre du mal à mettre cette violence sur le même plan que la violence physique. Et je lis parfois des opinions qui semblent justifier la violence physique à cause d'une violence symbolique. Et là, je ne suis plus d'accord.
Bitch, I'm famous.

Avatar du membre
Tryphon
Pied tendre
Messages : 4708
Enregistré le : 04 déc. 2016 20:30

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Tryphon » 07 déc. 2018 12:08

Quand tu dors dans des cartons, quand tu manges dans des poubelles, je ne sais pas si tu ressens une violence symbolique.
"Un peu plus à l'Ouest..."

Avatar du membre
Tryphon
Pied tendre
Messages : 4708
Enregistré le : 04 déc. 2016 20:30

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Tryphon » 07 déc. 2018 12:14

bzhyoyo a écrit :On va juste essayer de pas tous mélanger, parce que sinon, je vois pas comment on peut discuter si ça part dans tous les sens.


On ne mélange rien. On compare les violences et les discours médiatiques et politiques sur les degrés de violence.
"Un peu plus à l'Ouest..."

Avatar du membre
ptitcoco
Papoose
Messages : 2012
Enregistré le : 04 déc. 2016 19:32

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar ptitcoco » 07 déc. 2018 12:53

:srfc:
breizh_cola a écrit :Ils ont peut-être "pété une durite" mais faut les comprendre.

Depuis quelques temps, chaque manifestation se finit en chaos, dans la violence. On a l'impression que certains cherchent à "tuer du flic" (cf. Scènes de samedi dernier).

A mon époque, lorsque les lycéens manifestaient il n'y avait de voitures brûlées, de feux de poubelles ( ou on en parlait pas).

Il faut que les gens comprennent que l'on peut manifester, montrer son désaccord, sans pour autant vouloir tout détruire....


Si on commence à comprendre que des policiers parquent des gamins, à genou, et les mains sur la tête puis balancent la vidéo au grand public...
Ces images ne sont pas dignes d'une démocratie. Ne nous y habituons jamais.
Monde de merde !

Avatar du membre
CraSh
Minus
Messages : 759
Enregistré le : 06 déc. 2016 19:16

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar CraSh » 07 déc. 2018 13:00

On peut te retourner la question... demande aux GJ ce qu'ils pensent de la Guerre au Yémen, tu risques d'avoir la même opinion que pour le changement climatique.

Le traitement de l'information se base sur le principe de proximité qu'elle soit sociale ou géographique. Les gens sont plus intéressés par la vieille qui se fait faucher en bas de chez eux que par les milliers de morts au Yémen tout comme ils sont plus sensibles à la mort de quelqu'un de leur classe sociale que de celle d'un SDF.

Si tu limites les violences actuelles à des feux de poubelles, tu vis dans le déni ou dans un monde parallèle. Je suis d'accord sur le fait que le système soit violent mais en rien cela ne justifie la violence que l'on peut voir et encore moins des appels au meurtre.

Avatar du membre
CraSh
Minus
Messages : 759
Enregistré le : 06 déc. 2016 19:16

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar CraSh » 07 déc. 2018 13:06

ptitcoco a écrit :Si on commence à comprendre que des policiers parquent des gamins, à genou, et les mains sur la tête puis balancent la vidéo au grand public...
Ces images ne sont pas dignes d'une démocratie. Ne nous y habituons jamais.


Ouais enfin des gamins avec des battes de baseball et des lacrymos qui ont juste tenter de foutre le feu à une poubelle avec une bouteille de gaz dedans...
[url]
http://www.leparisien.fr/yvelines-78/vi ... 961307.php[/url]

Mantes-la-jolie c'est pas un petit port de pêche breton, c'est une poudrière. Depuis plusieurs jours c'est super chaud. Je ne cherche pas à justifier ce qu'on fait les flics mais juste à préciser que "gamins" c'est peut être pas le meilleur qualificatif.

Avatar du membre
breizh_cola
Maverick
Messages : 1776
Enregistré le : 05 déc. 2016 20:28

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar breizh_cola » 07 déc. 2018 13:49

ptitcoco a écrit ::srfc:
breizh_cola a écrit :Ils ont peut-être "pété une durite" mais faut les comprendre.

Depuis quelques temps, chaque manifestation se finit en chaos, dans la violence. On a l'impression que certains cherchent à "tuer du flic" (cf. Scènes de samedi dernier).

A mon époque, lorsque les lycéens manifestaient il n'y avait de voitures brûlées, de feux de poubelles ( ou on en parlait pas).

Il faut que les gens comprennent que l'on peut manifester, montrer son désaccord, sans pour autant vouloir tout détruire....


Si on commence à comprendre que des policiers parquent des gamins, à genou, et les mains sur la tête puis balancent la vidéo au grand public...
Ces images ne sont pas dignes d'une démocratie. Ne nous y habituons jamais.


Je suis d'accord, ces images sont choquantes.
Mais les agissements de ces jeunes tout autant. Et on n'a pas vu de vidéos pour montrer ce qu'ils avaient fait.

Mais c'est peut-etre aussi un moyen (mauvais?) d'éviter que ces jeunes se considèrent intouchables, qu'ils continuent à tout casser...

Peut-être que certains de ces lycéens vont se prendre une bonne engueulade de leurs parents pour leur faire comprendre qu'il y a ses règles, des principes à respecter. C'est ce qui se serait passé avec mes parents en tout cas.

Après, je ne me fais peu de doute, comme pour Paris, les CRS arrêtent le brave couillon un peu énervé et pas le casseur professionnel.

Avatar du membre
bzhyoyo
Blanc-bec
Messages : 3072
Enregistré le : 04 déc. 2016 19:20

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar bzhyoyo » 07 déc. 2018 14:17

breizh_cola a écrit :Peut-être que certains de ces lycéens


De ce que j'ai compris, peu étaient lycéens justement. Donc, on peut le dire assez éloigné des préoccupations parcoursup et réforme du lycée. Comme toujours dans les mouvements lycéens, il y a une très faible proportion de gens matures et politisés qui lancent le mouvement, et la très grande partie est composée d'opportunistes qui utilisent ce mouvement soit pour se défouler, soit pour sécher les cours. Je me base sur mon expérience de lycéen et des témoignages de profs (on connait les élèves qui participent aux mouvements de ce genre, et on connait leurs profils). Alors quand, en plus, les mecs sont pas lycéens, il faut quand même prendre ça en compte pour évaluer leurs comportements.
La conscience politique des jeunes s'éveille surtout à la fac. Au lycée, très peu ont la maturité pour s'intéresser à autre chose qu'à leur petite personne (le monde est tout petit pour les petits).
Bitch, I'm famous.

Filouchelli 2.0
Blanc-bec
Messages : 3479
Enregistré le : 14 déc. 2016 22:40
Localisation : désactivée

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar Filouchelli 2.0 » 07 déc. 2018 15:08

Moi je comprends que des gens deviennent violents, car ils ont en ras le cul, de chez ras le cul, et à un moment à force de pas être écoutés, de voir que les patrons se gavent de plus en plus, qu'on vire l'isf, que le chômage augmente, que les emplois sont de plus en plus précaires et robotisés (allez bosser à lidl 2 ou 3 jours on verra), qu'ils n'arrivent pas à boucler la fin du mois... Bah ça pète des câbles bordel de merde !!

Vous comprenez pas ça vous, vous êtes de la classe moyenne bien confortable mais je crois que vous n'arrivez pas à vous mettre à la place des gens tout simplement.

Faudrait manifester gentiment comme depuis 40 ans, en faisant le petit défilé entre république la bastille et nation, bien loin des lieux du pouvoir situés à des kilomètres et bien au chaud ??? Vous croyez que c'est un hasard ?? Putain mais réveillez vous. Y'a des gens qui n'en peuvent plus et laissez leur le droit de ne plus en pouvoir.Putain en vous lisant j'ai l'impression de lire les derniers tweet de bhl qui fait son chien de garde du pouvoir

Quand t'es rendu à vouloir être violent c'est pas anodin.
Longue vie à la chatte à Sabri.

Avatar du membre
K4r0
Minus
Messages : 815
Enregistré le : 04 déc. 2016 22:04

Re: A notre président Macron, élu par défaut.

Messagepar K4r0 » 07 déc. 2018 15:20

On peut pas avoir des Greta Thunberg dans nos lycées plutôt? :cry2:


Retourner vers « Le Saloon »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités