Cinéma cinéma Tchi Tcha

Ici, ça rigole PO !
Répondre
Avatar du membre
clark
Minus
Messages : 991
Enregistré le : 15 sept. 2020 18:07
Localisation : Rennes

Re: Cinéma cinéma Tchi Tcha

Message par clark »

Dernier message de la page précédente :

Donc si je me rappelle bien, on peut prendre l'abonnement mensuel à environ 9/10 balles ?!
Et comme c'est souvent l'occasion de mater une petite série pour compléter le mois...
Un tatouage Popeye sur le sexe ne coûte pas très cher, et peut complètement changer l'ambiance d'une autopsie.
Avatar du membre
clarence oveur
Corne verte
Messages : 5213
Enregistré le : 18 déc. 2016 10:19

Re: Cinéma cinéma Tchi Tcha

Message par clarence oveur »

Je saurais pas te dire, je ne suis abonné à aucune plateforme , les films/série je les achète en bluray ou je les choppe sur ygg
Si notre civilisation devait dessoûler deux jours de suite, le troisième elle crèverait de remords.
Avatar du membre
Jones
Papoose
Messages : 2775
Enregistré le : 05 déc. 2016 20:21

Re: Cinéma cinéma Tchi Tcha

Message par Jones »

Jones a écrit :
25 mars 2024 13:59
Je connaissais pas Raphaël Quenard. Je me suis fait Chien de la casse et Yannick dans la foulée, 2 très bons films, et vraiment cet acteur a quelque chose de différent des autres.
clarence oveur a écrit :
26 mars 2024 14:33
pareil, je l'avais découvert dans la série family business où il joue un méchant un peu teubé assez génial, puis dans le film cash , un des rares films netflix réussi. Et depuis il fait partie des acteurs que je suis. Et il est passé un cran au dessus avec les chiens de la casse et yannick.
Ok, j’ai vu Cash sur Netflix, une comédie polar à Chartres avec une équipe de bras cassés. J’ai passé un bon moment. :good1:
Avatar du membre
fancasmor
Corne verte
Messages : 13617
Enregistré le : 05 déc. 2016 01:14

Re: Cinéma cinéma Tchi Tcha

Message par fancasmor »

J'ai regardé il était une fois la révolution samedi soir
Il y avait rien d'autre.
J'ai ris en voyant James Coburn sortir une MG42.

Mais bon sa passe ça reste du Sergio Leone.
Ça ne sert a rien d'être gentil avec les gens, de toute façon ils vont mourir.
Je me souviendrai longtemps du jour de ma mort.
Avatar du membre
Droopy2
Corne verte
Messages : 15858
Enregistré le : 04 mars 2019 10:40

Re: Cinéma cinéma Tchi Tcha

Message par Droopy2 »

"La vie n'est qu'une longue perte de tout ce qu'on aime."
Victor Hugo.
"La gentillesse, c'est le courage qui sourit."
Alexandre Vialatte.
Avatar du membre
clark
Minus
Messages : 991
Enregistré le : 15 sept. 2020 18:07
Localisation : Rennes

Re: Cinéma cinéma Tchi Tcha

Message par clark »

C’est samedi 18 mai 2024, que le nouveau et très attendu film d’animation de Claude Barras, Sauvages est diffusé à Cannes en séance spéciale. Avant d’entrer en compétition à Annecy en juin prochain.
Ses décors et ses costumes ont été faits à Rennes, ce film sera diffusé samedi au festival de Cannes


Expert en décoration de films en marionnettes animées, il a travaillé un an et demi sur le film. « On a eu huit mois de fabrication, après les travaux préparatoires, dessins… » Pour réaliser 56 décors construits dans les studios de Personne n’est parfait (Vivement lundi !), mais aussi 300 accessoires, 70 costumes pour les marionnettes. Une vraie reconnaissance pour les équipes rennaises qui ont développé depuis vingt ans, un vrai savoir-faire autour de la stop motion (marionnettes animées).
Certains décors, costumes, accessoires ont été dupliqués, pour les 18 plateaux de tournage. Il aura fallu trois semi-remorques pour transporter l’ensemble en Suisse, à Martigny, où le tournage s’est déroulé sur 8 mois.

Pour ce film d’animation, dont l’intrigue se déroule à Bornéo, Claude Barras, le réalisateur du film à succès Ma vie de Courgette , met en scène des personnages, deux enfants Kéria, Selaï et un bébé singe qui vont braver tous les obstacles pour lutter contre la destruction de la forêt ancestrale.
"Les marionnettes sont assez grandes, environ 30 centimètres, le défi était de créer de fausses perspectives, beaucoup de végétation et des arbres à toutes les échelles.
"Pour la forêt vierge, Jean-Marc Ogier a travaillé avec des feuilles de soie colorées, « pour la transparence, obtenir une variété de lumières, pour une végétation luxuriante. Il faut toujours être inventif. On travaille avec plein de matières, comme de la sciure."
Le casse-tête a été de représenter l’eau, les cascades.
"Ce n’est pas le côté hyperréaliste qui est recherché. On reste dans le côté brut de la stop motion, même si on a recours à de la haute technicité. On joue aussi sur les effets spéciaux au moment de la postproduction, avec du plexiglas pour les reflets sur l’eau et des impacts de pluie que l’on peut rajouter, des effets de courants."

Il a aussi fallu construire la montagne, de plus de 2m50 de haut, en polystyrène, résine, acrylique et peinture sur structure en bois.
Le chef décorateur a travaillé à distance avec le réalisateur. Comme Anna Deschamps, chef costumière, qui a imaginé 70 costumes pour une quinzaine de personnages.
"Le réalisateur nous a envoyé le story-board et l’animatique, explique la Rennaise, qui a constitué une équipe de six personnes. Il y a eu un gros travail de documentation sur les Penans, les derniers cueilleurs chasseurs de l’île de Bornéo.
Ensuite il a fallu dessiner, réaliser les patrons, puis les habits, tee-shirt, shorts militaires, fausses chaussures de foot, mais aussi pagnes d’écorces, bijoux, canards en végétaux, et cuir, chapeaux « tous réalisés pour accompagner la marionnette quand elle court, fait des galipettes, le grand écart… "

https://www.ouest-france.fr/cinema/ses- ... ef3ead6f9c



Un tatouage Popeye sur le sexe ne coûte pas très cher, et peut complètement changer l'ambiance d'une autopsie.
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité